Sécurité et prévention

POUR TOUTE URGENCE 24/24 HEURES, COMPOSEZ LE 911

 

Caserne 51 de Trois-Pistoles
289, rue Notre-Dame Est
Trois-Pistoles (Québec) G0L 4K0
Tél. : 418.851.2219
Téléc. : 418.851.2794

 

Heures d'ouverture :
Du lundi au vendredi 8 h 30 à 12 h 00 et de 13 h 00 à 16 h 00.

 

Consultez le site de la SOPFEU pour connaître les mesures préventives à privilégier et le niveau de risque d'incendie en cours sur le terrtoire.

Monsieur Sylvain Lamarre

Monsieur Sylvain Lamarre

Directeur, Service des incendies et de la sécurité civile
418.851.1995 poste 4250
s.lamarre@ville-trois-pistoles.ca

Monsieur Alain Lauzon

Monsieur Alain Lauzon

Chef aux opérations, Service des incendies et de la sécurité civile
418.851.1995 poste 4252
a.lauzon@ville-trois-pistoles.ca

Monsieur Denis Lauzier

Monsieur Denis Lauzier

Préventionniste, Service des incendies et de la sécurité civile
418.851.1995 poste 4254
d.lauzier@ville-trois-pistoles.ca


 

CAPSULES DE PRÉVENTION


Le Service de sécurité incendie de la Ville de Trois-Pistoles vous propose une série de capsules de prévention. Bonne lecture et surtout, bonne prévention!

Capsule #1 - Le numéro civique

Capsule #2 - Les avertisseurs de fumée et de monoxyde de carbone (CO)

Capsule #3 - Le plan de sécurité civile

Capsule #4 - Les feux d'articies et les pièces pyrotechniques

 


 

CAMPAGNE DE PRÉVENTION INCENDIE
 

Le Service des incendies réalise sa campagne de prévention en continu. Des visites à domicile sont exécutées les soirs de semaine entre 18h30 et 20h30 et ce, pour tout le territoire de la ville. Une équipe de  pompiers dûment formée pour cette tâche effectuera les inspections. La Ville sollicite la collaboration de ses citoyens dans le cadre de cette campagne préventive. C’est dans le cadre du Schéma de couverture de risque que le Service des incendies et de la sécurité civile de la Ville de Trois-Pistoles réalise ce volet de la campagne de prévention. L’ensemble des résidences ainsi que les blocs appartements doivent être inspectés afin diminuer le nombre d’incendies. Lors de ces visites, d’une durée variant entre 5 à 20 minutes, le pompier vous prodiguera des conseils de prévention des incendies. Les pompiers réalisant ces visites disposent tous d’une carte d’identité du ministère de la Sécurité publique ainsi que d’un insigne du Service des incendies de Trois-Pistoles.

 

Pour toute question, contactez Monsieur Denis Lauzier, préventionniste au Service des incendies et sécurité civile au 418 851-2219 poste 4254.

 

Afin de vous familiariser avec les conseils de prévention recommandés, vous pouvez consulter le premier feuillet  et le deuxième feuillet traitant des gestes préventifs à mettre en place dans votre résidence.

 


 

Service de sécurité – Sureté du Québec

 

Sûreté du Québec – Poste de la MRC des Basques
Sergent Denis Bernier
398, rue Jean Rioux
Trois-Pistoles (Québec) G0L 4K0
418.851.3833
Téléc.: 418.851.3984

poste.mrcdesbasques@surete.qc.ca

 

La Ville de Trois-Pistoles est desservie par la Sûreté du Québec qui voit au maintien de la sécurité publique, la protection de leurs biens, la  préservation de la paix et de l'ordre public, et des droits fondamentaux des personnes.

 

*« Grâce à la mobilisation et à l'expertise de ses membres policiers et civils, la Sûreté du Québec, en tant qu'organisation moderne et dynamique, vise à répondre aux plus hautes exigences de qualité et de service dans tous ses champs d'activité. Afin de mieux protéger les citoyens, la Sûreté du Québec place, au coeur de son action concertée, le respect de la loi et des droits fondamentaux des personnes. »

 

Les valeurs qui guident les actions et les interventions de la Sûreté du Québec :

 

La Sûreté du Québec assure l'application de nombreuses lois québécoises, notamment :

 

De même, dans le cadre de ses compétences, la Sûreté du Québec applique diverses lois fédérales sur le territoire québécois, principalement :

 

Extrait du site de la Sûreté du Québec

 


 

Plan de mesures d’urgence

 

Nécessité devenue évidente après les inondations survenues au Saguenay en 1996 et la crise du verglas dans la région de Montréal en 1998, la mise sur pied d’un Plan de mesures d’urgence est maintenant monnaie courante au Québec et la Ville de Trois-Pistoles n’y échappe pas. À ce niveau il faut même préciser que dès mars 1996 la Ville disposait de son premier plan de mesures d’urgence.

 

Pourquoi avoir un plan de mesures d’urgence ? Tout simplement parce que les sinistres, lorsqu'ils se produisent, posent aux municipalités des problèmes complexes: situations inhabituelles, nombreux intervenants, besoin d'expertise, aide aux sinistrés, information du public, etc. La plupart des municipalités peuvent faire face aux situations d'urgence avec leurs propres ressources. Toutefois, dans le cas d'un sinistre, toute municipalité peut avoir rapidement besoin de l'aide d'organismes extérieurs, qu'ils soient publics, privés ou bénévoles et elle se doit alors de coordonner leurs interventions. Pour ce faire, il est donc important que la municipalité clarifie son rôle par rapport à ceux de ses partenaires éventuels. Cette préparation se fait habituellement au cours de la planification des mesures d'urgence municipales.

 

En matière de planification des mesures d’urgences, le rôle de la municipalité est triple :

 

Pour prévenir les sinistres, toute municipalité doit élaborer son plan de mesures d'urgence, doit cerner les facteurs de risque sur son territoire et adopter des mesures visant à les atténuer. De même, elle peut réglementer l'aménagement de son territoire afin d'empêcher la construction de bâtiments comme des résidences privées, des établissements scolaires et des établissements de santé à proximité de la zone à risque.

 

En élaborant son plan d'urgence, toute municipalité détermine de quelle façon elle entend coordonner la lutte contre un sinistre et quelles sont les ressources dont elle aura besoin le cas échéant. Il est important qu'elle recense les organismes qui sont en mesure de lui fournir des ressources, conclue, si nécessaire, des ententes avec eux et prévoie une procédure d'alerte et de mobilisation. Une planification et des exercices conjoints avec des représentants des institutions locales comme les écoles ou les établissements de santé et de services sociaux de même qu'avec les industries à risque demeure la meilleure façon de s'assurer que chacun connaît bien son rôle et se familiarise avec les autres intervenants.

 

Si un sinistre se produit, c'est la municipalité qui a la responsabilité de coordonner les interventions sur son territoire en mettant en application son plan d'urgence.